NICE MATIN
FEBRUARY 2, 2006
Des Expositions Venues d’Ailleurs
Nice-matin – juillet 2003


ara Korbanka enlumine sur des fibres de riz non tissées. Un travail qui peut prendre plusieurs années et qui ne laisse pas de place à l’erreur.


(…) Sara Korbanka a été élevée dans un monastère en Inde jusqu’à l’âge de 12 ans. Après une courte carrière dans le monde du design, elle décide de revenir à ses racines. « L’enluminure m’est tombée dessus comme une évidence. C’est pour moi plus qu’un passe-temps, c’est l’expression d’un mode de vie ».

Elle, qui tire son nom de Saraswati, la déesse hindoue des arts et des sciences, vient de s’installer à Juan et prend l’exposition de cet été comme une opportunité d’aller vers les gens. « J’ai un rapport personnel avec mes clients. Il faut être à l’écoute de la personne mais aussi de ce qu’elle dégage. Mon travail, c’est mon plaisir et si c’est en plus celui de quelqu’un d’autre, tant mieux. » (…)

Anne TERSINET.

PETIT ROQUEFORTOIS -
FEBRUARY 2006
NICE MATIN -
PAGE ARTS JULY 2003
NICE MATIN - JULY 2003
CONNECTION COTE D'AZUR -
PAGE ARTS JULY 2003